Actualité

Préparatifs du Budget 2022: Le Cameroun fera l’expérience d’une budgétisation sensible au genre dans la loi de finances 2022

Dans une circulaire relative , le président Paul Biya a annoncé dans la circulaire relative à la préparation du budget 2022, signée le 30 août, que le Cameroun va expérimenter la « budgétisation sensible au genre », qui « implique de réfléchir à l’impact des questions de genre à toutes les étapes du processus budgétaire, afin de refléter ces questions dans les décisions budgétaires… », explique Oxfam, un mouvement mondial qui lutte contre les inégalités et injustices causées par la pauvreté.

Selon ce mouvement, la budgétisation sensible au genre cherche par ailleurs à faire évoluer les budgets dans le but de garantir la pleine réalisation des engagements en matière d’égalité entre les femmes et les hommes. Il convient pour cela de déterminer l’impact sur les femmes et les hommes, ainsi que sur les filles et les garçons, des points suivants: comment sont collectés les fonds (imposition directe ou indirecte, redevances, amendes ou prélèvements sur les importations, par exemple); comment les fonds sont dépensés (dépenses affectées aux services publics, aux programmes de protection sociale ou des infrastructures, comme des routes)? etc.

Dans ce sens, indique la circulaire présidentielle, « en ce qui concerne la promotion du genre, l’intégration de la démarche de planification et de budgétisation sensible au genre devra être une priorité dans tous les secteurs du développement national. Les administrations devront mettre en œuvre leurs engagements contenus dans le plan d’actions multisectoriel de la politique nationale du genre. L’ancrage au genre devra être reflété dans les programmes, actions, activités et budgets des administrations sectorielles. Ceci devrait permettre d’élaborer le document budgétaire sensible au genre, annexé au projet de loi de finances ».
Pour 2022, le document budgétaire sensible au genre devra concerner, à titre pilote, les départements ministériels en charge de l’agriculture, de l’élevage, de la décentralisation, de l’éducation de base, des enseignements secondaires, de la santé, des affaires sociales et de la promotion de la femme », annonce Paul Biya.

Source: Investir au Cameroun

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page

Soyez toujours les premiers sur l'Actualité Economique

You have successfully subscribed to the newsletter

There was an error while trying to send your request. Please try again.

VALEURS AJOUTEES will use the information you provide on this form to be in touch with you and to provide updates and marketing.