Actualité

Les investisseurs basés au Cameroun détiennent 56,6% des titres émis par les États à fin mars 2021

Selon la Cellule de règlement et de conservation des titres (CRCT) de la Banque des États de l’Afrique centrale (Beac), institut d’émission des six pays de la Cemac (Cameroun, Congo, Gabon, RCA, Tchad et Guinée équatoriale), les investisseurs implantés au Cameroun sont les plus actifs sur le marché des titres publics lancé en 2011 par la banque centrale.

En effet, apprend-on, ces derniers détiennent 56,6% des titres publics émis par les États au 31 mars 2021. « Le reste des titres est réparti entre les investisseurs basés au Congo (12,88 %), au Gabon (11,23 %), en Guinée équatoriale (9,51%), au Tchad (8,14 %), et en République centrafricaine (1,60 %) », Souligne le rapport de la CRCT de la Beac.

Cette posture de leader s’explique par le fait que sur ce marché des titres publics, l’État du Cameroun détient un réseau de spécialistes en valeur du Trésor (SVT) constitué de 21 banques, dont neuf implantées sur le territoire national. Par ailleurs, en raison de ce que le pays dispose du réseau bancaire le plus important de la Cemac, les pays de cet espace communautaire ont agréé de nombreux établissements de crédit du Cameroun comme SVT. (Investiraucameroun)

 

 

 

 

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page

Soyez toujours les premiers sur l'Actualité Economique

You have successfully subscribed to the newsletter

There was an error while trying to send your request. Please try again.

VALEURS AJOUTEES will use the information you provide on this form to be in touch with you and to provide updates and marketing.