Actualité

Le Malawi vers une nouvelle ère pour son secteur minier avec le développement de la première mine de niobium d’Afrique

Le niobium est en grande partie utilisé dans la fabrication d’aciers à haute résistance. Il est essentiel aux industries militaire, aérospatiale, spatiale et médicale et devient de plus en plus important en électronique quantique, dans la fabrication de semi-conducteurs et dans l’industrie des véhicules électriques. De ce fait, le gouvernement du Malawi vient d’octroyer à Globe Metals & Mining un permis d’exploitation minière à grande échelle pour son projet de niobium Kanyika. Avec l’obtention de cette licence, la compagnie cotée sur l’ASX dispose de toutes les autorisations pour développer ce qui est présenté comme la première mine africaine de niobium. Le projet devrait également être, sous réserve de financement et de construction. Les profits que tirera le gouvernement de la réussite de ce projet seront liés à sa participation non dilutive de 10 % dans Kanyika et une redevance de 5 % comme le préconise la législation minière. Globe paiera d’autres taxes selon la loi fiscale du Malawi et devra verser une redevance de 0,45 % à la communauté de Kanyika.
En plus des retombées positives sur son économie, il est prévu que le projet crée des emplois et des programmes communautaires pour les habitants de la région. Toutefois, la compagnie explique que les opérations commenceront avec une main-d’œuvre expatriée en raison de l’insuffisance ou de la non-disponibilité d’une main-d’œuvre locale qualifiée. Les travailleurs locaux seront affectés à des postes liés à la technologie et la gestion, ou encore à des emplois « peu ou semi-qualifiés ».
« La société a estimé que, sur la base d’un total de 400 personnes directement employées, 10 000 autres emplois au Malawi seront générés par une association indirecte avec la mine. En outre, 30 000 autres personnes dans la zone communautaire de Kanyika, telle que définie par la société, pourront bénéficier de l’impact indirect de la mine », a-t-elle indiqué. (Source : Ecofin)

 

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page