Actualité

Finance : La BAD offre un financement de près de 2 milliards de FCFA pour booster le secteur financier en zone Cemac

La Banque africaine de développement (BAD) a approuvé le financement du Projet régional d’appui à l’approfondissement du secteur financier dans la zone Cemac à la date du 29 Juin 2021,un espace communautaire constitué du Cameroun, du Congo, du Gabon, de la RCA, du Tchad et de la Guinée équatoriale. Doté d’un montant de 3,6 millions de dollars US, soit près de 2 milliards de FCFA, ce projet fait partie du pilier 2 de « la politique monétaire et le secteur financier » du Programme de réformes économiques et financières de la Cemac.

   La BAD déclare dans un communiqué qui a été publié le 29 Juin 2021 que cette action «  est optique de relance post-covid des économies des régions Cemac et d’endettement public extérieur, pour aider les pays de la Cemac à mobiliser davantage l’épargne domestique, cruciale et ainsi assurer un financement harmonieux des besoins de l’économie réelle et réduire la vulnérabilité économique des États » . Ce projet financé par la BAD permettra de renforcer la transparence bancaire et la performance du marché financier unifié, à travers la mobilisation des ressources et l’accroissement du nombre des entreprises introduites en bourse. Le projet cible également l’inclusion financière, le développement des fintechs et l’accès au crédit. Pour la BAD le projet, « permettra d’accroître l’accès des populations aux sources de financement et d’améliorer leur niveau de vie ».

Ce projet bénéficiera à la Banque des États d’Afrique centrale (Beac), la bourse des valeurs mobilières d’Afrique centrale (Bvmac), la Commission de surveillance du marché financier de l’Afrique centrale (Cosumaf), le dépositaire central unique et les agents économiques de la zone Cemac. Les bénéficiaires indirects sont les institutions financières de la Cemac, le secteur privé, l’ensemble des ménages, les entreprises locales (en particulier celles dirigées par des femmes), les filiales locales des multinationales, les entreprises régionales, les entreprises leaders dans leur secteur au niveau national, ainsi que PME à forte croissance.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page

Soyez toujours les premiers sur l'Actualité Economique

You have successfully subscribed to the newsletter

There was an error while trying to send your request. Please try again.

VALEURS AJOUTEES will use the information you provide on this form to be in touch with you and to provide updates and marketing.