NewsLetter

LES SOLUTIONS DE FINANCEMENT BANCAIRES ET COMPTABLES

Intéressantes pour le court terme, ces solutions de financement ont en revanche un coût non négligeable, et quelques contraintes.

  1. Le crédit de trésorerie
    Dès les premiers signes de faiblesse, la première solution de financement pour les petites entreprises peut être le crédit bancaire.
  2. L’affacturage
    Adapté aux PME du BtoB, c’est une solution de financement à court terme. La banque reprend la facture client à son compte en y appliquant une commission.
  3. La cession de créances
    Lorsque les besoins se font plus récurrents ou que les montants sont élevés, la banque peut avoir recours à la cession de créances : elle rachète à l’entreprise ses créances, tout en prenant une commission sur la somme rendue par le client débiteur. Si celui-ci est défaillant, l’entreprise est solidairement responsable : c’est là sa grande différence avec l’affacturage.
  4. L’escompte Comme forme de crédit professionnel à court terme, l’escompte est un moyen d’obtenir rapidement de la trésorerie : la banque verse à l’entreprise une avance de trésorerie, en échange de la cession d’un effet de commerce, avec taux ’intérêts et commission compris par le contrat.
  5. Le lease-back ou cession-bail A court terme, le lease-back permet de dégager rapidement de la trésorerie. L’entreprise peut utiliser un bien, par exemple une voiture tout en cédant la propriété à un tiers sous forme d’un loyer. Cela limite les gros investissements immobilisation et gestion – en biens matériels.
  6. La titrisation La titrisation permet d’augmenter ses liquidités sur du court terme, en vendant ses créances clients à des investisseurs sur les marchés. Très décriée pendant la crise des subprimes, ce montage est de nouveau d’actualité.
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer