NewsLetter

CRISE DU CORONA VIRUS: QUEL EST LE SORT DE VOS SALARIES SELON LES CODES DE TRAVAIL NATIONAUX

CRISE DU CORONA VIRUS:
QUEL EST LE SORT DE VOS SALARIES SELON LES CODES DE TRAVAIL NATIONAUX

Les solutions préconisées par la législation sociale varient d’un État membre de l’OHADA à l’autre. Un bref exercice de droit comparé interne permet néanmoins d’identifier les mesures les plus opportunes. Ainsi, remarque-t-on des constances. Il s’agit notamment des mesures négociées et de la modification du contrat de travail en temps de crise Dans la plupart des États et notamment le Togo, les dispositions consacrant la négociation se retrouvent généralement au détour des articles consacrés au licenciement pour motif économique, menace ultime qui plane aujourd’hui sur les emplois.

NEGOCIER AVEC LES EMPLOYES

Des pays comme le Mali, le Cameroun ou encore le Sénégal retiennent comme mesures négociées des possibilités telles que : la réduction des heures de travail, le travail par roulement, le travail à temps partiel, le chômage technique, le réaménagement des primes, indemnités et avantages de toute nature, voire la réduction des salaires ».

Certaines de ces mesures portant sur des éléments essentiels du contrat de travail requièrent en principe l’accord des salariés. Toutefois, il est souhaitable que ceux-ci puissent accepter temporairement des réductions de salaires consécutives à des réductions d’heure pour à terme préserver
leur emploi L’obstacle majeur est d’ordre psychologique. Les salariés n’étant que rarement associés à la gestion, il n’est pas certain qu’ils acceptent aisément des sacrifices. C’est dire que la culture d’entreprise doit être repensée dans un sens qui fait aussi du salarié un citoyen de l’entreprise.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page