Actualité

Cimencam : filiale de LafargeHolcim Maroc, développe une énième filiale basée à Figuil dans le Nord du Cameroun

Alors qu’elle dispose déjà d’une usine fonctionnelle à Figuil, dans le Nord du Cameroun, Cimencam, filiale de LafargeHolcim Maroc Afrique (LHMA), a décidé de créer toute une filiale sur place. Selon une annonce publiée ce 15 septembre, cette nouvelle filiale dotée d’un capital de 100 millions de FCFA est une société anonyme unipersonnelle d’une durée de 99 ans dont Cimencam, basée à Douala, est le principal actionnaire.

L’objectif social majeur de cette succursale est de mener, entre autres, toutes études et toutes opérations concernant directement ou indirectement la création éventuelle de cimenteries au Cameroun. Elle doit aussi procéder aux études annexes ayant trait à la création d’industries en béton manufacturé, aussi elle a pour champ d’action : la fabrication et le commerce du ciment et de tous les autres liants hydrauliques et matériaux de construction dérivés ou connexes. Sans oublier la fabrication, la production et le commerce du clinker, la matière de base pour fabriquer le ciment. Enfin, la succursale a pour objet de procéder à la recherche et l’exploitation de tous minerais se rapportant directement ou indirectement à son objet social.

Une filiale à Figuil, est un moyen pour Cimencam de viser un marché plus grand : notamment les pays sahéliens voisins du Cameroun. Raison pour laquelle, une filiale a été spécialement créée pour avoir une marge de manœuvre financière plus grande afin de mieux se déployer. En effet, considérée comme la plus petite cimenterie du pays avec 150 000 tonnes de production annuelle, l’usine Figuil, vieille de plus de 40 ans, attend depuis 2018 de voir sa capacité être boostée à 600 000 tonnes. Ce qui répondrait non seulement aux besoins de la partie septentrionale (les régions de l’Extrême-Nord, du Nord et de l’Adamaoua), mais aussi une partie des pays frontaliers comme le Tchad et la République centrafricaine.

Ce déploiement programmé à partir du Cameroun vers les pays voisins va en droite ligne avec les visées expansionnistes de Lafarge dans la sous-région Afrique centrale. Mais depuis lors, ces projets tardent à se réaliser.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page

Soyez toujours les premiers sur l'Actualité Economique

You have successfully subscribed to the newsletter

There was an error while trying to send your request. Please try again.

VALEURS AJOUTEES will use the information you provide on this form to be in touch with you and to provide updates and marketing.