Actualité

Au Burkina Faso, le gouvernement veut une loi lui permettant de ratifier par ordonnances les accords de financement

Le gouvernement Burkinabé veut pouvoir ratifier par ordonnances les accords de financement pour l’année 2022. Il va à cet effet proposer un projet de loi à l’Assemblée nationale. C’est ce qui ressort du communiqué du Conseil des ministres tenu le mercredi 15 septembre, à Ouagadougou, la capitale. Le processus actuel de ratification des accords de financement ralentit leur entrée en vigueur, indiquent les autorités. Pour la période allant du 1er janvier au 31 décembre 2022, le gouvernement espère pouvoir se passer de l’autorisation du Parlement.

Si la mise en place de cette réforme ne concerne pas l’exercice budgétaire en cours, le gouvernement espère néanmoins qu’elle pourra voir le jour d’ici la fin d’année. Ainsi, pour la période allant du 1er janvier au 31 décembre 2022, les autorités espèrent directement ratifier les accords de financement qu’elles signent, afin d’accélérer le déblocage des fonds pour la mise en œuvre de ses projets de développement.

Or mis cette proposition, le gouvernement s’est satisfait de sa gestion des dépenses publiques et de la « préservation des principaux équilibres budgétaires et financiers » pour le premier semestre 2021. Au 30 juin, les recettes mobilisées étaient de 1069,94 milliards FCFA (1,9 milliard $), soit 49,04% de la prévision annuelle de 2131,98 milliards FCFA (3,8 milliards $). C’est 10% de plus que l’année 2020. Entre 2020 et 2021, la mobilisation des recettes a connu une augmentation de 173,69 milliards FCFA (311 millions $).

Comparativement à l’année dernière, les dépenses publiques au premier semestre 2021 ont connu une hausse de presque 6% pour atteindre les 50,40% de l’objectif annuel initialement fixé. Ces dépenses publiques au 30 juin 2021 étaient de 1346,99 milliards FCFA (2,4 milliards $) pour un objectif annuel de 2672,78 milliards FCFA (4,7 milliards $).

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page

Soyez toujours les premiers sur l'Actualité Economique

You have successfully subscribed to the newsletter

There was an error while trying to send your request. Please try again.

VALEURS AJOUTEES will use the information you provide on this form to be in touch with you and to provide updates and marketing.